En observant toute une série d'indices qui ne sont pas toujours exploités ou exploitables par les forces de l’ordre, l’accidentologue peut les utiliser pour reconstruire les différentes séquences de la collision et sur des bases scientifiques, indispensables pour l’étude approfondie de l’accident. Le scénario peut donc être reconstitué. A partir de ce moment, il est tout a fait possible de démontrer les responsabilités pouvant être engagées.

Afin de parfaire notre analyse, différentes conditions doivent impérativement être remplies.

Notre intervention sur les lieux du sinistre doit être effectuée, au mieux, dans les heures qui suivent l’évènement imprévu (certains indices pouvant encore être exploités).

 



Le positionnement final des véhicules impliqués, les différents débris de pièces, les traces,… doivent obligatoirement être matérialisés sur un plan à l’échelle par les forces de l’ordre intervenant in situ. Aussi, diverses photographies (exploitables) doivent être prises.

Les véhicules accidentés doivent faire l’objet de mesures conservatoires optimales (où l’examen par les experts d’assurances devra uniquement être réalisé après l’accidentologue).